Loading...
Société

Quels sont les différents types d’accompagnement social ?

Pour qu’une structure ou un organisme humanitaire puisse atteindre ses objectifs sociaux, des missions d’accompagnement social doivent être mises en place. Que ce soit pour l’orientation, pour des conseils, l’accompagnement social vise aux mieux-être des personnes en difficulté au niveau d’une communauté. Dans cet article, nous allons voir quelques informations sur ce qu’est l’accompagnement social, ainsi que sur les types d’accompagnement que peuvent avoir certains publics cibles.

Qu’est-ce que l’accompagnement social ?

L’accompagnement social peut être défini de plusieurs manières selon le cadre d’application. Mais on peut dire que c’est un ensemble d’actions visant à améliorer la situation sociale d’une personne ayant des difficultés à jouir de ses droits ou est exclus de certains services sociaux. Ce sont généralement des actions d’information, d’explication, d’orientation, de conseils, de médiation et de facilitation favorisant l’accès d’un public en difficulté à des services de droit social, de droits communs, ou de droits sanitaires.

Plusieurs acteurs peuvent être sollicités pour avoir un accompagnement social, comme les travailleurs sociaux, les structures sociales telles que les CHRS, ou les associations humanitaires. Et divers corps de métier sont interpellés comme les juristes, les acteurs médicaux, les psychologues, les animateurs.

Un dispositif réservé aux publics en difficulté

L’accompagnement social se diffère d’ autres prestations d’orientation par le type de public qu’il aide et aussi par le moindre coût ou la gratuité des services. En effet, ce dispositif vise à servir des personnes ayant des difficultés à jouir de ses droits fondamentaux, comme :

Les personnes en difficultés financières 

Ce sont généralement des personnes ayant peu ou pas de ressources, financièrement dépendantes des aides sociales, et qui n’a pas les moyens d’accéder à ses droits.

Les personnes ayant des difficultés sociales

Ce sont des personnes qui ne possèdent pas les facultés à accéder à des services sociaux, comme les personnes âgées, les personnes handicapées, les personnes malades ou les personnes subissant des violences.

Les personnes exclues ou stigmatisées

Ce sont des personnes qui ont des problèmes à s’insérer socialement, ou n’ont pas accès à certains services de droit commun, ou mises à l’écart de la société, telle que les jeunes délinquants, les personnes sortant de prison, les déplacés ou les réfugiés.

Les types d’accompagnement social
On peut dénombrer plusieurs formes d’accompagnement social suivant divers types de besoins des personnes en difficulté, comme :

  • Un accompagnement sociosanitaire pour favoriser l’accès aux droits sociaux, droits sanitaires et aux droits au logement.
  • Un accompagnement social pour orienter et faciliter l’accès à des services de droit commun par des actions d’interface avec les différents acteurs de la vie sociale.
  • Un accompagnement social pour informer, former et sensibiliser avec des actions collectives pouvant lutter contre l’isolement et l’exclusion de personne en difficulté.