Loading...
HIGH TECH

Pourquoi les métiers du Big Data Analytics ont de l’avenir ?

Les Big Data sont partout. Toutes les entreprises se focalisent sur l’analyse et la collecte de données quelles qu’elles soient, de peur de passer à côté de quelque chose d’important. Il y a une énorme quantité de données qui circulent. C’est pourquoi le Big Data Analytics est devenu si important. En effet, il se trouve aux frontières de l’informatique, du marketing, de la relation client et du product management. 

Système complètement transversal, l’analyse des données volumineuse est devenue un enjeu crucial sur de nombreux aspects. Tout d’abord, elle contribue à améliorer les affaires et les prises de décision et permet d’avoir un avantage sur les concurrents. Cela vaut pour les organisations petites ou grandes comme pour les professionnels du domaine de l’analyse. Evidemment, pour les professionnels, qui sont compétents en matière d’analyse de données, il existe un océan d’opportunités. 

Pourquoi les métier centrés sur l’analyse des Big Data reste un excellent choix de carrière ?

C’est bien simple, les entreprises et les recruteurs se battent pour recruter les meilleurs profils qui sont eux même bien difficiles à embaucher, tant le domaine est complexe et innovant. 

Comment recruter dans ce contexte ? 

Primo, il est conseillé de faire appel à des experts du digital pour recruter la perle rare. Généralement les professionnels du digital disposent d’un réseau plus granulaire et plus précis. 

Deuzio, faire appel à un cabinet de recrutement spécialisé dans le digital. Ageelink est un de ces cabinets avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur du digital. 

Si vous n’êtes toujours pas convaincu par le fait que l’analyse des données de grande taille est l’une des compétences les plus recherchées par les recruteurs.  Voici quelques  raisons supplémentaires pour vous permettre de voir les choses dans leur ensemble.

1. La demande de professionnels de l’analyse est en forte hausse :

Jeanne Harris, cadre supérieur à l’Institut Accenture pour la haute performance, a souligné l’importance des professionnels de l’analyse en disant : “…les données sont inutiles sans la compétence nécessaire pour les analyser.” Il y a plus d’opportunités d’emploi dans la gestion et l’analyse des grandes données que l’année dernière et de nombreux professionnels de l’informatique sont prêts à investir du temps et de l’argent pour la formation. 

Bref, il y a bien une pénurie de candidats dans ce secteur. La demande en compétences analytiques augmente régulièrement, mais il existe un énorme déficit du côté de l’offre. Cette situation est mondiale et ne se limite pas à un secteur géographique particulier. Bien que l’analyse de données soit un métier “chaud”, il existe encore un grand nombre d’emplois non pourvus dans le monde entier en raison de la pénurie de compétences requises.

2. Le salaire:

La forte demande de compétences en analyse de données augmente les salaires des professionnels qualifiés et fait que Big Data paie cher pour la bonne compétence. Si les nouvelles technologies permettent de réaliser plus facilement des analyses de données de plus en plus sophistiquées sur des ensembles de données très vastes et très divers. La logique se complexifie et les salaires augmentent. 

3. L’adoption des Big Data est en pleine croissance avec la transformation digitale 

Les nouvelles technologies permettent désormais d’effectuer plus facilement des analyses de données de plus en plus sophistiquées sur des ensembles de données très vastes et variés. 

Selon le rapport du Data Warehousing Institute, plus d’un tiers des personnes interrogées utilisent actuellement une forme d’analyse avancée sur les grandes données, pour des tâches d’intelligence économique, d’analyse prédictive et d’exploration de données.

L’analyse des grandes données offrant un avantage sur la concurrence, le taux de mise en œuvre des outils d’analyse nécessaires a augmenté de manière exponentielle. En fait, la plupart des répondants à l’enquête “Peer Research – Big Data Analytics” ont indiqué qu’ils avaient déjà mis en place une stratégie pour traiter les données d’analyse en Big Data. Et ceux qui n’ont pas encore élaboré de stratégie sont également en train de la planifier.